Get Adobe Flash player

LE MOUVEMENT OCULAIRE

Déprogrammation des traumatismes récents ou anciens

    

« Mon refuge est mon œil, ma protection est mon œil, ma force est mon œil,

ma puissance est mon œil. » (Texte des Pyramides)


∞ La thérapie par les mouvements oculaires permet de traiter les émotions traumatiques vécues et stockées au niveau de l’inconscient entraînant des symptômes divers tels que peurs, phobies, angoisses ou schémas répétitifs négatifs.

La plupart de nos stress sont digérés la nuit pendant la phase de sommeil paradoxal. Lorsque nous vivons un choc,  la charge émotionnelle ne peut être traitée et reste en mémoire. Le cerveau droit va mémoriser l’image, le son, les sensations du trauma.

Le mouvement oculaire permet de traiter l’information traumatique afin de libérer la personne définitivement du résidu émotionnel.

Lors d’une séance de mouvement oculaire, nous partons d’un souvenir émotionnel (image, sensation, son, odeur), et par séquences nous sollicitons un mouvement latéral des yeux. Progressivement des associations se font ou une image précise revient en mémoire permettant la libération de l’émotion.

L’efficacité du traitement dépend de quelques séances, parfois une seule suffit ! Si besoin de plusieurs séances, elles seront espacées de 10 à 15 jours.

 


Les indications

–  Peurs connues ou irrationnelles                 – suites d’accident, agressions                

–  stress post-traumatique                            – deuil non-fait (au-delà d’1 an)

– Phobie, obsession, TOC                             – dépression

– manque d’estime de soi

 

 

∞ La thérapie par le mouvement oculaire a été  découverte par une psychologue américaine, Francine Shapiro membre de l’institut de Palo Alto et connue sous le nom d’ EMDR.

Aujourd’hui plusieurs écoles ont poursuivi les recherches sur le mouvement oculaire.  Nous utilisons ici le mouvement oculaire ou DESCOPEM.

DESCOPEM veut dire Déprogrammation Simultanée des Corps Physique Émotionnel et mental. Par cette technique on effectue une désensibilisation simultanément dans les trois corps affectés: mental, émotionnel et physique afin de ne permettre aucun glissement d’un corps à l’autre, comme il se passe souvent lorsqu’on ne fait qu’une thérapie d’image ou d’expression de sentiment ou encore de travail purement corporel.

 

∞ Formée par Marie Chatelard psychogénéalogiste et praticienne en mouvement oculaire DESCOPEM en 2013

∞ Formation au psychotrauma par le Dr Mauvisseau et Mme Kreder psychologue, service de psychotrauma, hôpital de St Pierre 2017

 

∞ Le contenu des séances reste strictement confidentiel gardé sous le sceau du secret professionnel.