Get Adobe Flash player

 « Onde, véhicule de l’énergie, de la lumière »

 

 

test-2

Libérez vos traumas

avec les outils de la 

psychologie énergétique et neuronale.

 

Tout ce que nous vivons et ce depuis notre plus jeune âge (période pendant laquelle notre cerveau est comme une éponge) est mémorisé en nous, dans nos cellules.

Ces évènements peuvent générer en nous des croyances, des comportements pathologiques et  des douleurs physiques. Bref de la souffrance !

La psychologie énergétique combine un travail sur nos émotions tout en stimulant l’énergie subtile du corps. Si une souffrance, un trauma n’a pas été digéré, il sera mémorisé dans le corps et cela affectera les réseaux d’énergie.

J’utilise pour cela 3 approches : le mouvement oculaire DESCOPEM, l’EFT (Emotional Freedom Technique) et l’équilibrage énergétique. Vous trouverez sur ce site une présentation des pratiques que j’utilise.

Par la déprogrammation des traumatismes conscients et  inconscients,  vous  retrouverez des espaces de liberté. La mise en lumière (conscientisation) et la libération  vous permettront de rayonner pleinement dans votre vie.

Mon approche est holistique parce que tout est relié : il n’y a pas de séparation entre nos corps physique, émotionnel, mental et spirituel. De même qu’il n’y a pas de séparation entre le monde et nous.

Après avoir pratiqué en tant qu’infirmière en santé mentale auprès d’adolescents et d’adultes, je consulte aujourd’hui en cabinet pour proposer mes services et compétences.

Comme tout thérapeute,  l’exploration et la compréhension de mes propres blessures ont façonné ce que je suis et m’ont conduite sur différents chemins en quête de guérison. De tous ces savoirs, certains ont laissé des empreintes plus fortes, dont je me sers aujourd’hui.

 

Mais l’essentiel est de vous permettre à travers mes soins de vous reconnecter à votre Essence profonde, la Vie en vous.

Isabelle Charrier

« Si l’on ne peut entreprendre de guérir les yeux

sans traiter la tête, ni la tête sans traiter le corps tout entier,

l’on ne peut, non plus, guérir le corps sans soigner l’âme

C’est donc d’abord à l’âme que sont dus nos soins les plus assidus. »


Platon